Tête d’âne noir

28,0049,00

Tête décorative en bois

Fabriquée à la main dans le petit village de Galapa, près de Barranquilla, par des artisans colombiens locaux, cette tête décorative en bois représente l’un des masques d’animaux qui constituent un élément central du festival de Barranquilla.

Avec ses couleurs vives, c’est une décoration idéale et très originale pour une chambre d’enfants.

Matériau : bois de ceiba rouge et peinture acrylique.

Chaque tête en bois est entièrement faite à la main et donc unique. Par conséquent, vous pourriez constater de légères variations ou imperfections.



FEATURES

Dimensions

ND

Matériaux

Bois de Ceiba rouge. Peinture acrylique.

Effacer

Description

La tradition derrière ces têtes d’animaux

Ces têtes d’animaux colorées ont été fabriquées et peintes de manière entièrement artisanale par un groupe d’artisans que nous avons sélectionné avec soin. Sculptées à partir de bois de Ceiba, ces masques ont ensuite été peints avec une peinture acrylique.

Cet âne fait partie d’un groupe d’animaux qui est considéré comme un élément emblématique du carnaval de Barranquilla, qui se déroule chaque année dans cette ville depuis plus d’un siècle. Les masque d’animaux sont utilisés lors de l’une des danses les plus anciennes du festival : la danse des Congos.

Ces têtes en bois trouvent leur origine dans l’histoire multiethnique de la Colombie, et plus particulièrement dans ses racines africaines. En effet, les esclaves africains qui ont été amenés dans la région ont apporté avec eux leurs traditions et leurs masques rituels. Les animaux qu’ils ont ensuite découverts en Colombie (et qui sont parfois ceux implantés en Amérique Latine par les colons européens), sont venus s’ajouter aux animaux africains et ont été intégrés à ces danses sous forme de masques.

La sculpture et la décoration de ces masques est l’une des activités économiques principales du village de Galapa, situé à quelques kilomètres de Barranquilla, au nord de la Colombie, sur la côte caribéenne. Cette région reste fortement peuplée par les descendants d’esclaves et certains traits de culture africaines perdurent jusqu’à ce jour.

L’atelier Toro Miura à l’origine de la réalisation de ces têtes d’animaux. Dirigé par Manuel Pertuz, il existe depuis plus de trente ans et est particulièrement reconnu pour la qualité de son artisanat.

 

Informations complémentaires

DimensionsND
Matériaux

Bois de Ceiba rouge. Peinture acrylique.